Contenu principal

Rechercher dans Docinfos

Je vous signale la parution de l'ouvrage les "Enjeux politiques du document numérique". Pour ma part, j'ai rédigé le chapitre 14 intitulé "La politique d’accès aux documents publics : étude comparative entre les États-Unis, la France et le Royaume-Uni".

Résumé de ma contribution

Cette étude comparative sur la politique d’accès aux documents publics explore la littérature afin de comprendre comment l’usage des TIC, associé aux réformes politiques, a une incidence sur la vie politique. Nos recherches, placées dans une perspective historique, ont permis de retracer les principaux changements dans chaque pays étudié et de faire ressortir les actions les plus significatives en faveur de plus de transparence, de plus de responsabilité-reddition de compte. Il en ressort que le pays le plus en avance dans la mise à disposition des données publiques et la sollicitation citoyenne est le Royaume-Uni, suivi par les États-Unis. En France, ces initiatives sont encore à l’état de projet ou à leurs premiers balbutiements.

Information sur l'ouvrage

La troisième conférence « Document numérique et société » a été centrée sur la dimension politique du développement des contenus numériques. Dans un contexte où apparaissent des opportunités inédites de production et de diffusion de l'information et où les investissements associés au Web des données et aux bibliothèques numériques sont de plus en plus lourds, les autorités et les équilibres établis sont en effet sérieusement remis en cause. Pour étudier cette problématique, deux axes ont été retenus, qui structurent les échanges de la conférence dont ce livre est le reflet : les reconfigurations des politiques, des pouvoirs et des autorités sur les contenus ; l'intervention des acteurs politiques dans la sphère des données et des informations numériques. (Source 4e de couverture)

Enjeux politiques du document numérique / Sous la direction d’Évelyne Broudoux et Ghislaine Chartron. Paris : ADBS, 2010. 373 p. (Collection : Sciences et techniques de l'information)