Contenu principal

Rechercher dans Docinfos

La loi sur la liberté d’accès aux documents publics donne aux citoyens et aux parties intéressées le droit d’accéder à l’information détenue par l’administration sans avoir à démontrer un intérêt légal pour celle-ci. Donc, à l’exception des exemptions définies par la loi, tous les documents gouvernementaux sont réputés accessibles.

Le premier pays à avoir accordé cette liberté à ses citoyens fut la Suède en 1766 suivie par les États-Unis en 1966 soit 200 ans plus tard. Jusqu’en 1990, seuls 13 pays s’étaient dotés d’une telle loi et entre 1990 et 2010, le nombre de pays s’étant inscrit dans cette dynamique a sensiblement augmenté. Aujourd’hui, environ 80 pays ont rejoint ce mouvement.

{edocs}conferences/foia.pdf,600,300{/edocs}

Source : (Banisar, 2006; Vleugels, 2008) Tableau revu, corrigé et complété par Joumana Boustany. Un clic sur les liens hypertextes associés au nom de chaque pays vous renvoie vers la loi en question.

Ce tableau, finalisé le 31 juillet 2010, a été préparé lors de la rédaction d'une communication sur "Le droit d'accès aux documents publics"  pour le colloque DocSoc.